Dents de sagesse

Les dents de sagesse sont les dernières à faire éruption. Elles sont aussi appelées les 3e molaires supérieures et inférieures. Compte tenu de leur position dans la bouche, elles sont souvent inutiles à la mastication. Soit par une éruption partielle ou inclusion totale en raison d’un manque d’espace, elles peuvent ne pas être fonctionnelles.

De plus, plusieurs autres raisons peuvent justifier leur extraction. Le jugement clinique du dentiste est nécessaire afin de déterminer si la dent devra être enlevée ou gardée.

Les dents de sagesse sont situées complètement au fond de la bouche et servent à écraser la nourriture. Généralement, on en dénombre quatre, mais certaines personnes en possèdent moins. Dans certains cas, les dents de sagesse n’émergent pas totalement, dû à un manque d’espace ou encore à l’axe d’éruption désaligné.

Pour ce qui est de la période de convalescence, elle varie d’un patient à l’autre. Cette période varie en fonction du degré de complexité de la chirurgie et selon la façon que le patient suit les conseils postopératoires.

Dents de sagesse incluses

Une dent de sagesse est incluse lorsqu’elle est totalement recouverte par la gencive. Une dent incluse peut engendrer les problèmes suivants :

  • Inflammation des tissus adjacents;
  • Infections des dents voisines;
  • Abcès, kyste et carie;
  • De la douleur;
  • De la difficulté à ouvrir la bouche et à se nourrir.

Extraction des dents de sagesse

Il n’est pas obligatoire de faire extraire ses dents de sagesse. Si elles sont bien placées et ne causent pas de problème, vous pouvez les garder. Votre dentiste saura vous conseiller lors de votre examen buccal.

Pour en savoir plus sur les dents de sagesses

Pour plus de détails sur les extractions de dents de sagesses, veuillez vous renseigner auprès de votre dentiste ou visionner la vidéo ci-dessous.